De bouche à oreilles

Bonjour ami lecteur,

Commençons par le commencement, si vous le voulez bien (de toute façon c'est moi qui décide ici)

Au commencement donc, les seuls moyens de communication à notre disposition étaient ceux dont la nature nous avait pourvu, si si cherchez un peu vous en avez une pour émettre et deux pour recevoir. L'information n'était par conséquent pas facile d'accès et elle devait être pondérée suivant la fiabilité de la personne qui vous la transmettait, ou encore celle avant elle. Ce système d'information avait ses défauts, mais il permettait d'apprendre des choses qui nous concernaient plus directement que ce qu'on pouvait trouver dans les journaux papiers.

Puis un jour, apparu un média qui devait changer complètement notre façon de communiquer, j'ai nommé : l'Internet.

l'Internet permet virtuellement à tous d'avoir accès à toute l'information qu'il peut désirer, cependant le problème inverse a commencé à se poser, comment faire le tri dans la gigantesque masse d'information entre ce qui est intéressant et ce qui ne l'est pas à vos yeux, ou comment être vraiment sur de la source d'une information. Vous avez tous reçu un jour ou l'autre dans votre boîte e-mail un "hoax", bref trouver l'information consensuelle s'apparentait à trouver une paille dans une motte d'aiguilles.

C'est donc naturellement qu'une nouvelle forme de communication basée sur l'Internet a fait son apparition, le concept étant le plus ancestral des moyens de communication, les blogs pour leur immense majorité n'intéressent que très peu de gens, pour les skyblogs, myspaces, ou msnspaces cela est même limité au cercle très fermé des amis, c'est pourtant ceux-ci qui remportent le plus de succès. Mais si l'on prend les blogs très populaires, ce qui fait la qualité de l'information, c'est la popularité de l'auteur, ou plus précisément la confiance que vous accordez à cet auteur.

En résumé, les blogs sont un immense système de bouche à oreilles, dont les blogs eux mêmes sont acteurs grâce au système de rétrolien, où circule l'information, parfois déformée, mais cette forme d'information donne l'impression au lecteur qu'on s'adresse de façon plus directe à lui, et les publicitaires ont bien compris l'enjeu et essayent d'exploiter le filon avec plus ou moins de réussite (cf : article sur le faux blog de Vichy).

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :